Menu

Consentement éclairé

L’obligation d’expliquer au patient les examens et le traitement proposés est imposée depuis longtemps par le code de déontologie médicale :
« Le médecin doit s'efforcer d'éclairer son malade sur les raisons de toute mesure diagnostique ou thérapeutique proposée. » (art. 29)

Depuis 2002, les droits du patient sont définis par une loi. Cette règlementation promeut la confiance et la qualité de la relation entre patient et praticien professionnel. Le médecin est par exemple tenu d'informer clairement son patient sur son état de santé et sur les soins qui lui sont proposés. De son côté, le patient s'engage lui aussi à communiquer au médecin toutes les informations nécessaires à sa prise en charge médicale.

Pour éviter tout malentendu, le médecin peut inviter le patient à signer un document attestant qu’il a reçu toutes les explications nécessaires.